Adolphe Minet (1854-1914)
Adolphe Minet
Adolphe Minet naquit à Marseille, le 27 avril 1854. Il pursuivit ses études jusqu'à la licence ès sciences physiques, et de 1873 à 1878, remplit les fonctions de sous-directeur du Laboratoire des Hautes Etudes à la faculté des Sciences de Marseille, où il s'intéressa à l'électrolyse par fusion ignée.
Après avoir étudié les caractéristiques de l'arc voltaïque à la Société d'Eclairage Electrique, il dirigea ensuite les laboratoires de la Société des procédés Marcel Desprez. Il y détermina la distance explosive des étincelles électriques.
C'est en 1887 que se place la création de son premier four électrique industriel et les débuts de ses études sur l'aluminium. Peu après, il collaborait avec MM. Bernard frères dans la mise en pratique du procédé électrique amorcé par Lontin et exploité à l'usine de Creil.les frères Bernard
Lorsque les frères Bernard créèrent l'usine de Calypso vers 1891, ils chargèrent Minet de la direction de la fabrication de l'aluminium et c'est à cette époque que celui-ci publia la plupart de ses études sur ce sujet.
Il préconisa et utilisa le sel marin pour abaisser la température de fusion du bain de cryolithe et ce procédé est encore utilisé accidentellement pour retarder la solidification en cas d'arrêt, mais non pour un fonctionnement régulier, où divers inconvénients en compensaient les avantages.
Adolphe Minet est mort en avril 1914, à Montréjeau (Haute-Garonne), où il se livrait à des essais relatifs à un four électrique à zinc.
 

retour à L'exploitation du procédé

SOMMAIRE