VI - Un inventeur original
 
 

Paul Héroult retourne alors vers son élément préféré, la mer, où il naviguera sur un grand yacht, dont il fera sa maison, un peu comme Mathias Sandorf, le héros de Jules Verne, qui l'avait tant inspiré à l'âge de 10 ans.

carte postale

A la fin de 1913, il rentre définitivement avec les siens en France et se retire sur la Côte d'Azur, épuisé par son incessant labeur. Une fièvre typhoïde l'emporte le 9 mai 1914, alors qu'il se trouvait sur son yacht, ancré dans le port d'Antibes.

Ainsi disparaît un grand inventeur français, dont le nom mérite vraiment d'être inscrit dans les annales de l'industrie française et même mondiale :

Paul Héroult n'était pas un inventeur comme les autres pour plusieurs raisons :

L'un de ses intimes collaborateurs, Paul Séjournet, ingénieur au corps des Mines le décrivit en ces termes :

"Il avait le rare privilège d'une vue particulièrement précise et nette des nécessités industrielles, un sens pratique admirable, une inlassable persévérance, une aptitude merveilleuse à observer les phénomènes dont il avait provoqué l'apparition, et à en tirer les enseignements qu'ils pouvaient comporter. Tous, autour de lui, entraînés par son ardeur, séduits par l'irrésistible attrait qu'il exerçait, rivalisaient d'efforts et de zèle, sachant que toute notion juste serait par lui bien accueillie, mise au point, transformée de façon à donner tout ce qu'elle pouvait renfermer d'énergie latente. Sous une forme aisée, toujours concise, souvent pittoresque ou saisissante, il résumait en quelques mots ce qu'il fallait dire ou penser. Laissant parfois aux compagnons de ses travaux le soin et la joie de réaliser une partie des résultats prévus et de parfaire les détails, il semblait - tant l'effort de ce robuste cerveau était peu apparent - créer son œuvre dans l'allégresse"
 
 

Cette éloge résume à lui seul, tout ce que ce représente ce personnage exceptionnel qu'était Paul Héroult.


Historique de la fabrication de l'aluminium
Photos

"Souvenirs sur Paul Héroult" par Elisabeth Guest-Héroult (fille cadette de l'inventeur)

 


SOMMAIRE